Le niveau de vie menacé par le manque de concurrence

Il cite des recherches montrant qu'au cours des deux années précédant la mi-2021, 60 pour cent des entreprises australiennes n'ont pas introduit de nouveau processus dans leurs opérations, et près de 80 pour cent n'ont introduit aucun nouveau bien ou service important.

Dans toute une série de secteurs, l'étude a constaté un déclin ou une stagnation de la concurrence, arguant d'une augmentation significative de la concentration du marché, les grandes entreprises augmentant leur part de marché en éliminant de fait leurs concurrents.

Les consommateurs et les petites entreprises ont été les plus grands perdants de cette concurrence réduite.

Dans le secteur bancaire, il a recommandé aux institutions financières d’introduire un essai dans le cadre duquel les détenteurs de dépôts seraient informés qu’ils sont sur le point de perdre les intérêts « bonus » sur leur épargne ou qu’ils seraient sur le point d’activer un bonus de taux d’intérêt.

De nombreux banquiers étrangers proposent à leurs clients des prêts hypothécaires dont le taux d’intérêt suit l’évolution des taux officiels. Les banques australiennes s’y opposent depuis longtemps, en partie parce qu’elles utilisent des taux d’intérêt « teaser » pour gagner de nouveaux clients, qui sont effectivement subventionnés par des taux plus élevés sur les clients existants.

Le comité a déclaré que l’idée d’une hypothèque tracker, soulevée pour la première fois par la Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements en 2016, devrait être réexaminée.

« Les personnes bénéficiant de prêts hypothécaires trackers courent moins de risques de payer un taux d'intérêt supérieur au meilleur taux disponible à ce moment-là, même si elles ne prêtent pas attention au marché », constate-t-il.

Le président du comité économique, Dan Mulino, affirme que le pays se trouve à un carrefour qui nécessite un regain de concurrence.Crédit: Alex Ellinghausen

Afin de stimuler la concurrence dans le secteur bancaire, la commission a également exhorté l'Autorité australienne de régulation prudentielle à examiner les exigences de détention de capital qu'elle impose aux petites banques afin de s'assurer qu'elles puissent rivaliser avec les quatre grandes.

Une autre plainte continue concerne les compagnies aériennes du pays, en particulier leur traitement des clients en raison de vols retardés ou annulés.

Le comité a recommandé que le processus actuel du livre blanc sur l'aviation envisage d'introduire une compensation pour les passagers qui ont laissé des heures d'attente pour les vols, conformément à certaines des sanctions financières imposées dans les juridictions étrangères.

Malgré la résistance des compagnies aériennes australiennes, le comité a constaté que l'introduction de règles aux États-Unis selon lesquelles les passagers sont indemnisés pour les retards et que l'indemnisation a entraîné « une amélioration notable dans le traitement des voyageurs ».

Les dépenses publiques sont également au centre du rapport de la commission, qui préconise de faciliter l'obtention de marchés publics pour les petites entreprises. Il a soulevé des inquiétudes quant au fait que certains des contrats fédéraux, d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars, ne sont souvent ouverts qu'à un petit nombre de soumissionnaires.

Il a fait valoir qu'il était possible d'ouvrir ce processus ou de rompre les contrats importants afin que les petites entreprises aient une chance de remporter des contrats, ce qui entraînerait alors des pressions concurrentielles sur le processus contractuel.

La députée indépendante Allegra Spender, qui a siégé au comité, a soutenu ses recommandations générales mais a également appelé à des changements dans la fiscalité et les relations industrielles.

Elle a déclaré que le gouvernement devrait réintroduire des paiements de concurrence aux États, en leur offrant des incitations financières pour améliorer le fonctionnement de leurs économies, et a également proposé une aide pour passer du droit de timbre aux impôts fonciers.

Éliminez le bruit de la politique fédérale grâce aux actualités, aux opinions et aux analyses d’experts. Les abonnés peuvent s’inscrire à notre newsletter hebdomadaire Inside Politics.