Brandon Wakeham, ancien joueur de Canterbury et des Wests Tigers, arrêté

L'ancien meneur de jeu de Canterbury et des Wests Tigers, Brandon Wakeham, a été arrêté après avoir été arrêté par la police à l'entraînement mercredi.

Wakeham, actuellement sous contrat avec le club nourricier de Manly, Blacktown, n'a pas été officiellement inculpé. Des sources connaissant la situation, s'exprimant sous couvert d'anonymat étant donné qu'aucune accusation n'a été portée, ont déclaré que Wakeham était soupçonné de fournir de la MDMA et de posséder de la cocaïne.

Brandon Wakeham jouera pour Blacktown en 2024.

Après un passage de 15 matchs dans la LNR avec les Tigers l'année dernière, Wakeham a déménagé à Blacktown dans l'espoir de devenir un remplaçant pour les moitiés établies de Manly, Daly Cherry-Evans et Luke Brooks.

Le joueur de 25 ans a fait 10 apparitions pour Blacktown, où il a été nommé pour jouer aux côtés de son compatriote Jake Arthur pour le choc de la NSW Cup dimanche contre Canterbury au North Sydney Oval.

Manly et la police de NSW ont été contactés pour commentaires.

Le drame arrive à un moment inopportun pour les responsables de la ligue de rugby, qui organisent le match d'ouverture féminin de l'État d'origine jeudi soir et le début du Magic Round de la LNR à Brisbane vendredi soir.

Wakeham a fait 40 apparitions dans la LNR depuis ses débuts avec les Bulldogs en 2019.

L'incident est le dernier drame à ébranler la LNR après que le meneur de jeu de Cronulla, Braydon Trindall, a été accusé d'avoir échoué à un test routier d'alcool et de drogues illicites. Trindall devait comparaître devant le tribunal local de Sutherland vendredi, mais son équipe juridique a informé les Sharks qu'ils demanderaient un ajournement car ils attendent toujours les résultats d'un deuxième échantillon de drogue.

Cette évolution pourrait permettre à Trindall, nommé sur un banc allongé, d'être disponible pour l'affrontement de samedi avec Cronulla.