Les entreprises gagnantes appellent à un débat sur la date

La principale administratrice du conseil d’administration et aigle juridique Nicola Wakefield Evans a été nommée membre de l’Ordre d’Australie pour sa défense de la diversité dans les domaines des affaires et du droit.

En plus de son travail de présidente de la section australienne du 30% Club, qui fait campagne pour que les conseils d’administration et les PDG des entreprises aient au moins 30% de représentation féminine, Evans siège au conseil d’administration de plusieurs sociétés, dont Lendlease et Macquarie Group, cotées à l’ASX, et avant cela, il a passé 29 ans au cabinet d’avocats King & Wood Mallesons.

Nicola Wakefield Evans, directrice de Lendlease et de Macquarie.Crédit:Janie Barrett

Le chef d’entreprise est impatient de voir une plus grande diversité de toutes sortes dans toutes les institutions et aimerait voir plus fait pour encourager les Australiens autochtones dans les entreprises australiennes. Elle ne voit pas la nature polarisante du 26 janvier comme utile à cette fin.

« Je pense que nous célébrons la mauvaise date », a-t-elle déclaré. « La date la plus pertinente est la date de la fédération car c’est à ce moment-là que nous sommes vraiment devenus un pays, [and] est beaucoup plus important pour l’Australie moderne.

La présence croissante de femmes leaders fortes dans les conseils d’administration est devenue un thème clair pour les récipiendaires des médailles du secteur des entreprises cette année.

Jane Hemstritch, avocate de la recherche médicale et directrice du conseil d’administration de l’ASX, a été nommée Officier de l’Ordre d’Australie, tandis que l’ancienne vice-présidente de l’ABC, le Dr Kirstin Ferguson, a reçu la médaille de Membre de l’Ordre d’Australie.

Jane Hemstritch, présidente de l'Institut de recherche médicale Walter et Eliza Hall.

Jane Hemstritch, présidente de l’Institut de recherche médicale Walter et Eliza Hall.

Hemstritch, qui a également siégé aux conseils d’administration de Lendlease, CBA, Santos et Telstra ainsi que de la Bibliothèque nationale d’Australie, du Victorian Opera et de la Global Foundation, a rendu hommage à ses anciens mentors et espère que ses réalisations ouvriront la voie à autres.

« J’ai passé beaucoup de temps dans ma carrière à être la première femme et c’est merveilleux d’avoir, d’une certaine manière, ouvert la voie à d’autres femmes », a-t-elle déclaré.

Parallèlement à son impressionnante carrière dans les affaires, Hemstritch est également présidente du plus ancien institut de recherche médicale d’Australie, le Walter and Eliza Hall Institute. Elle a parrainé et levé des fonds importants pour l’institut, notamment en ce qui concerne le cancer du pancréas, dont son mari est décédé en 2010, et a également fait pression pour une plus grande diversité des sexes dans le secteur médical.

L’experte en leadership Ferguson a reçu l’Australia Day Honor pour ses années de travail dans la promotion de l’égalité des sexes dans le leadership.

Kirstin Ferguson, experte en leadership.

Kirstin Ferguson, experte en leadership.Crédit:Attila Csaszar

Elle a désigné le Premier ministre néo-zélandais sortant Jacinda Ardern, le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le directeur général de Microsoft Satya Nadella comme des dirigeants contemporains qui n’ont pas peur de diriger une nation de la même manière qu’ils se sont comportés chez eux.

« C’est ce que mon appel aux dirigeants en Australie est : ne pas avoir peur de partager qui vous êtes et d’intégrer en abondance les compétences en leadership que vous avez chez vous, comme l’humilité, la conscience de soi, le courage et l’empathie, et de les intégrer au travail parce que les gens recherchent cela », a-t-elle déclaré.

Champion de la réforme du droit des sociétés et professeur émérite Ian Ramsay.

Champion de la réforme du droit des sociétés et professeur émérite Ian Ramsay.

Le professeur émérite Ian Ramsay, ancien examinateur de l’ASIC et conseiller externe, a été nommé Officier de l’Ordre d’Australie pour son travail dans l’élaboration du droit des sociétés australien et de la réforme réglementaire pendant 35 ans.

Pendant qu’il conseillait le chien de garde de l’entreprise, il a été impliqué dans des examens, des groupes de travail et des rapports sur deux décennies, l’un qui a conduit à la création de l’organisme indépendant de règlement des différends AFCA, et a également travaillé en tant que consultant et conseiller de comité auprès des gouvernements fédéral et étatique, la Commission australienne de réforme du droit et l’ANASE.

« Nous avons constaté de nombreuses améliorations tangibles [since then]. Mais il y a une marge d’amélioration considérable », a-t-il déclaré. « Nous voyons encore trop de cas de préjudice pour les consommateurs. »

Sa nomination en tant qu’Officier de l’Ordre d’Australie reconnaît également sa contribution au secteur tertiaire : il a été impliqué à divers moments avec l’Université de Melbourne, l’Université de NSW et l’Université de Hong Kong depuis 1989.