Manifestations pro-palestiniennes au sommet du Parlement à Canberra

Des manifestants pro-palestiniens ont pu grimper sur le toit à l'entrée du Parlement à Canberra et déployer des banderoles jeudi matin, au même moment où un groupe de manifestants pour le climat se collaient aux bornes du foyer de marbre du bâtiment.

Quatre personnes, portant des keffiehs et des masques, se trouvaient au sommet du parlement tandis que les forces de sécurité s'efforçaient de les faire descendre, avec une banderole suspendue sous les armoiries de l'Australie sur laquelle on pouvait lire « Les crimes de guerre… sont autorisés ici ». Elles ont été escortées hors du toit peu avant midi.

Des manifestants pro-palestiniens au Parlement à Canberra.Crédit: Alex Ellinghausen

Les manifestations interviennent après une quinzaine de jours de tensions au Parlement, où la sénatrice travailliste Fatima Payman a été suspendue du groupe parlementaire du parti après avoir voté en faveur d'une motion des Verts visant à reconnaître l'État palestinien. Le Parlement s'ajournera pour sa longue pause hivernale jeudi soir, la prochaine séance parlementaire étant fixée au 12 août.

L’inquiétude concernant la sécurité des députés s’est accrue après que plusieurs d’entre eux ont vu leurs bureaux de circonscription vandalisés par des manifestants pro-palestiniens ces dernières semaines.

D’autres banderoles à l’avant du bâtiment disaient : « Du fleuve à la mer, la Palestine sera libre » et « Pas de paix sur une terre volée. Génocide depuis 1788 ».

Le groupe scandait « Libérez, libérez la Palestine » et « arrêtez les bombardements maintenant, maintenant, maintenant ».

Les banderoles devant le Parlement jeudi matin.

Les banderoles devant le Parlement jeudi matin.Crédit: James Brickwood

Plus tôt, des manifestants pour le climat s'étaient également rendus dans le foyer de marbre et avaient collé leurs mains aux bornes.

La police a discrètement évacué une douzaine de personnes du bâtiment avant que d’autres ne se précipitent dans le parlement après avoir entendu parler des manifestants pro-palestiniens, en disant : « Ils ont sauté la clôture ».