Wall Street poursuit sa remontée record, l'ASX devrait bondir

Wall Street s'attend à ce que la Fed commence à réduire son principal taux d'intérêt en septembre, mais les traders ont l'habitude d'être trop rapides dans leurs prévisions. Powell a fait référence aux récents rapports qui ont montré une amélioration de l'inflation après un début d'année décourageant, mais il a déclaré une fois de plus que la Fed n'a pas suffisamment confiance dans le fait que l'inflation se dirige durablement vers son objectif de 2 %.

« Davantage de données fiables renforceraient notre confiance » et ouvriraient la voie à une réduction, a déclaré Powell.

Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a légèrement baissé à 4,28% contre 4,30% mardi soir et 4,70% depuis avril. Cette évolution depuis le printemps est significative pour le marché obligataire et offre un soutien aux cours des actions.

Le rendement des bons du Trésor à deux ans, qui évolue davantage en fonction des attentes d'action de la Fed, est resté stable à 4,62 %, niveau auquel il se situait mardi en fin de journée.

Les marchés obligataires et boursiers pourraient connaître de plus fortes fluctuations à la suite de la publication du rapport mensuel sur l'inflation par le gouvernement américain jeudi. Les économistes s'attendent à ce que les consommateurs américains aient payé 3,1 % de plus en juin pour les aliments, les billets d'avion et tout le reste qu'un an plus tôt. Ce chiffre serait légèrement inférieur au taux d'inflation de 3,3 % enregistré en mai.

Cette semaine marquera également le début officieux de la nouvelle saison de publication des résultats financiers. Delta Air Lines, JPMorgan Chase et d'autres publieront le montant de leurs bénéfices réalisés au printemps, d'avril à juin, et Wall Street espère que les sociétés du S&P 500 connaîtront la plus forte croissance depuis plus de deux ans.

Smart Global Holdings, une société technologique spécialisée dans l'informatique, la mémoire et les LED, a progressé de 26,3 % après avoir fait état de bénéfices et de revenus supérieurs aux attentes des analystes pour le dernier trimestre.

LegalZoom a perdu 25,4% de sa valeur. Son PDG, Dan Wernikoff, a annoncé son départ et sa démission du conseil d'administration. La société a également revu à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

Sur les marchés boursiers étrangers, le Nikkei 225 japonais a progressé de 0,6% pour clôturer à son propre record. Il a bondi de 25% depuis le début de l'année, soit plus que le marché boursier américain, l'enthousiasme pour l'intelligence artificielle ayant fait grimper les valeurs technologiques. Ses exportateurs profitent également de la baisse du yen face au dollar, ce qui peut accroître leurs profits.