L'influenceuse Tayla Broad sur les relations importantes de sa vie

Tayla Broad est une influenceuse surtout connue pour son apparition dans la première saison de Île d'amour. La jeune femme de 27 ans partage le style parental de son père, le discours qui a fait pleurer 15 footballeurs de l'AFL et le texte qui a transformé une amitié en relation.

«Je lui ai fait confiance [Nathan] en tant qu’ami d’abord, les fondements de notre relation ont donc commencé de manière concrète.

Mon grand-père paternel, Simon, est né au Liban et ne parlait pas anglais sauf pour prononcer nos noms. Il était capable de communiquer les mots « Je t'aime », que nous répétions avec lui. Il vivait à Wollongong et nous lui rendions visite depuis Perth à Pâques et à Noël. Il est mort quand j'avais 11 ans.

Mon grand-père maternel, Frank, était un larrikin, une grande personnalité aimée de tous. C'était une personne très sociale et il présentait ses petits-enfants à ses amis afin que nous puissions faire partie de son monde. Il est décédé subitement quand j'avais sept ans.

Mon père, Michael, est né au Liban et a déménagé en Australie avec sa famille. Il est l'un des huit enfants. Papa a eu une enfance révélatrice, venant d'un pays déchiré par la guerre, et son père a toujours été dur avec ses enfants à cause de cela.

Je pense que le style parental de papa d'amour dur vient de la façon dont il a été élevé. Nous savions qu’il venait toujours d’un lieu d’amour, mais il avait aussi cette mentalité de la vieille école.

Papa travaillait dans la construction quand nous étions bébés. Je me souviens de lui rentrant à la maison et jouant au football et au cricket avec moi. Peu importe à quel point il était fatigué, il aimait être dehors.

Mon frère, Jack, a 18 mois de moins que moi. Je suis très protecteur envers lui. C'était comme s'il avait deux mamans qui grandissaient et qu'il avait plus peur de moi que de maman ! Il a prononcé un beau discours lors de mon mariage et a fait pleurer tout le monde, y compris 15 footballeurs de l'AFL.

Je suis sorti avec mon premier petit ami sérieux au début de mon adolescence. Nous étions ensemble depuis trois ans. C’était un état d’amour extrêmement toxique. Malheureusement, cette expérience m'a préparé à un échec relationnel pendant un certain temps après, mais elle m'a également appris ce que je n'attendais pas d'un partenaire.

Je me sentais manipulé par mon petit ami, et comme s'il me contrôlait et m'isolait de mes amis. Ce qui aurait été de la colère et des injures est devenu violent. C'était difficile de sentir que je pouvais parler aux gens parce que j'étais également isolé de ma famille. J'ai gardé ça secret.