Aaron Taylor-Johnson serait le prochain choix pour 007

Si l’on en croit les derniers rapports des tabloïds, Aaron Taylor-Johnson est mesuré pour son smoking et apprend à gérer un Walther PPK alors qu’il se prépare à incarner James Bond.

Le Un garçon de nulle part et Botter le cul La star, 33 ans, a très envie de succéder à Daniel Craig en tant qu’agent secret le plus célèbre du MI6 dans le 26e film Bond. « Bond est le travail d’Aaron, s’il souhaite l’accepter », a déclaré une source anonyme au Sun. « L’offre formelle est sur la table et ils attendent une réponse. »

Aaron Taylor-Johnson se serait vu proposer le rôle de James Bond.Crédit: Getty

Taylor-Johnson, pour sa part, doit faire face à de telles rumeurs depuis des années et joue toujours au bâton droit. « Je trouve charmant et merveilleux que les gens me voient dans ce rôle », a-t-il déclaré dans une interview la semaine dernière. « Je prends cela comme un grand compliment. »

Devenir Bond couronnerait une ascension remarquable pour Taylor-Johnson, qui a commencé à jouer dans des publicités à l’âge de six ans et a foulé pour la première fois les planches du West End de Londres à l’âge de huit ans. L’acteur, qui n’était alors qu’Aaron Johnson, a fait irruption sur scène dans le rôle du jeune John Lennon dans Un garçon de nulle part, un biopic du jeune John Lennon. Plus célèbre que le film est la romance qu’il a suscitée entre son protagoniste, alors âgé de 18 ans, et Sam Taylor-Wood, le réalisateur de 23 ans son aîné. Exactement un an plus tard, il lui a proposé et a changé de nom.

Le style de vie de Taylor-Johnson n’est pas très 007. Lorsqu’il ne tourne pas de films, il vit avec sa femme et leurs quatre filles – Wylda, 13 ans, et Romy, 11 ans, ainsi que celles issues du premier mariage de sa femme avec le marchand d’art Jay Jopling, Angelica, 25 ans, et Jessie, 17 ans – dans une ferme près de Bruton, Somerset. Le village a été surnommé le « nouveau Notting Hill » en raison de ses résidents célèbres, parmi lesquels Stella McCartney, Sir Cameron Mackintosh et George Osborne.

Sam Taylor-Wood et Taylor-Johnson assistent à la première du gala de clôture de Nowhere Boy lors du Festival du film de Londres en 2009.

Sam Taylor-Wood et Taylor-Johnson assistent à la première du gala de clôture de Nowhere Boy lors du Festival du film de Londres en 2009.Crédit: Getty

Dans les interviews occasionnelles qu’il donne, l’acteur ne tarit pas d’éloges sur son amour de la nature et semble plus intéressé par son potager que par l’accumulation d’une flotte d’Aston Martin ou d’une collection de montres Omega. « J’ai grandi avec une très mauvaise alimentation. Ce n’est que plus tard dans ma vie que j’ai aimé cuisiner et j’adore les ingrédients », a-t-il déclaré. Bazar de Harper le mois dernier. «Ils doivent être frais et biologiques. J’ai un potager et je vais y ajouter quelques poules pour des œufs frais.

Ses produits comprennent du chou frisé et des citrouilles, mais il élève également des poulets, deux cochons, deux vaches et des abeilles. « C’est ce que j’aime faire », a-t-il déclaré. «J’ai des cochons. J’ai des abeilles ! Lorsqu’il s’occupe de ses ruches, il ne porte pas de combinaison d’apiculteur et n’utilise pas de fumée pour les contrôler. « Heureusement, je n’ai pas été piqué », dit-il. « Ils sont plutôt calmes. Je reste calme et ils peuvent lire cette énergie.

Taylor-Johnson se lève à 6 heures du matin chaque jour et fait jusqu’à 20 minutes de méditation avant une séance d’entraînement d’une heure. Il prépare ensuite le petit-déjeuner de ses enfants et gère l’école. Le métier d’acteur, le métier qui a fait de lui un millionnaire, semble l’ennuyer. «Cela ne nourrit pas mon âme», a-t-il dit un jour. « J’apprécie la normalité des choses, le quotidien. Préparer mes enfants le matin, les emmener à l’école et aux activités, c’est largement suffisant. Cela nourrit mon âme.